Parent Folder
LES AMIS
Ils sont toujours présents, dans les larmes et dans les rires et sourires...

N.B. Aucun ordre particulier ni aucune préférence ne sont intervenus dans la liste qui suit...


Line et Serge Lancel| Colette et Jean Pouget| Riny et Willem Blaisse| Jacqueline et Jacques Vigna| Annie et André Tillous| Micheline et Ivan Diènot| Claude et Jean-Pierre Kiener|
Michelle et Jean Hamon|

Serge et Line
Line et Serge Lancel

Il était à Tipasa et dirigeait un chantier de fouilles sur le site. Avec lui et gràce à lui, nous avons découvert cet endroit magique que nous connaissions déjà mais dont nous ignorions la vie de ceux qui nous avaient précédé dans ces lieux. Nous sommes devenus amis, très amis et lorsque nous nous sommes retrouvés en France, il était des plus naturel que Line devienne aussi notre amie. Ils partagent généralement les agapes du 31 décembre avec Colette et Jean et nous commençons ainsi les nouveaux siècles, millénaires et années ensemble et heureux de l'être. Il nous charme avec Hannibal ou Saint Augustin dont il connaît la vie et l'œuvre dans ses moindres détails. Il a publié de nombreux ouvrages.

Elu Membre de l'Institut cette année, à L'Académie des Inscriptions et Belles Lettres, il nous donne ainsi la légitime fierté de compter au nombre de nos amis, un Académicien.

In Memoriam : Le 9 octobre 2005 nous avons eu la grande peine de voir disparaître Serge. L'Académie perd en lui un membre éminent qui jusqu'au bout de sa vie, travailla sans relâche, et publiant même pour la rentrée solennelle sous la Coupole de l'Académie une importante communication : "Les hommes de l'Antiquité classique face aux séismes". Cette communication a été lue par Monsieur Leclant, Secrétaire perpétuel de l'Académie.

Nous perdons un ami parmi les plus chers à notre cœur. Et c'est un Augustinien des plus éminents.


Colette & Jean
Colette et Jean Pouget

Malgré des caractères pour le moins affirmés des quatre côtés rien ne pourrait altérer notre amitié qui est devenue au cours du temps plus grande encore et qui se teinte d'affection quasi familiale si tenté que la famille dispense toujours de l'affection...Nous nous sommes connus à Alger. Ils passaient tous deux leur agrégation de Maths, (ce qui me remplissait d'admiration) et partageaient avec nous les mêmes enthousiasmes pour la photo, le ski, la plage, les déjeuners improvisés avec des côtelettes enfilées sur des branches de lentisques. Le hasard ou la nécessité nous ont parfois séparés mais... nous nous sommes toujours retrouvés et je pense que nous nous retrouverons encore avec toujours autant de plaisirs et de luttes incessantes...
Ils sont deux filles Sophie et Agnès et quatre petits-enfants.


Wim et Riny
Riny et Willem Blaisse

C'est à Lisbonne que nous avons fait connaissance, au moment ou François travaillait au Portugal. Depuis, il y a eu de grands silences, de grandes périodes muettes, mais tout à coup... Le Minitel international m'a amenée chez eux à Wassenaar aux Pays-Bas. De nouveau nous nous sommes retrouvés comme si nous ne nous étions jamais quittés. Nous avons de nouveau éclaté de rire, nous avons évoqué les jours portugais, raconté nos parcours. Le courant passe très bien, et encore mieux depuis que nous pouvons échanger tout ce qui nous passe par la tête avec nos e-mails...Ils ont deux enfants Petra et Mark et au moins quatre petits-enfants

Elle est un peintre connu à Amsterdam. Allez-voir ses œuvres, cela vaut la peine.

Willem n'est plus parmi nous, mais nous conservons de lui un souvenir très cher et très sympathique.



Jacqueline & Jacques
Jacqueline et Jacques Vigna

Il y a Françoise et François, mais il y a aussi Jacqueline et Jacques. Ils sont beaux, ils sont gentils, fidèles et nous avons bu de bons coups ensemble tant à Alger qu'à Chalon. Nous sommes aussi très proches puisqu'ils ont eu à affronter comme nous la perte d'un enfant. Eric et Cécile ne sont plus là pour partager nos joies et nos peines mais ils sont tellement présents dans nos cœurs.

Jacques est le frère aîné de mon amie Michou... vous savez : Michou :"Nous nous sommes connues avant de naître !!!"

Jacqueline nous a quittés le jeudi 6 avril 2017 laissant une fille Dominique et son époux Jacques dans le chagrin. Il faut se souvenir d'elle car elle était une "personalité " je l'aimais beaucoup. Avec une pensée pour son fils Eric, né un 6 avril... Coïncidence.et parti si tôt de la Vie.



Annie & André
Annie et André Tillous

Où avons-nous connu Annie et André ??? Mais, à Alger bien sûr !!!Nous ne comptons plus les années , nous sommes toujours présents les uns pour les autres, Hélène a gardé les garçons Tillous à Voisin-le-Bretonneux lorsque nous habitions Versailles - elle y allait alors en Solex !!! - et l'été nous réunissait à Suffren... Ils sont maintenant à Pau, le golf et le bridge (André est première série...) les occuppent grandement ainsi que leur frère et sœurs qui habitent la même région qu'eux, leurs familles en étant originaires.



Micheline & Yvan
Micheline et Yvan Diénot

Ce sont nos deux arrières-grands-parents, les plus merveilleux et les plus jeunes qui soient. Yvan et Micheline sont un couple exemplaire. Ils s'entendent comme de vrais époux... On ne peut rien dire à ce sujet. C'est un modèle de vie à deux comme on voudrait tous l'avoir vécue ou encore, la vivre. Trois enfants, six petits enfants, et six arrières-petits-enfants......Chapeau !!!

Ils nous ont quitté. Nous les regretterons toujours autant car nous ayant laissé des souvenirs merveilleux.


Claude et Jean-Pierre
Claude et Jean-Pierre Kiener

Claude est ma plus "ancienne" amie. Nos grand-mères étaient amies intimes. Mme Trottier avait à Hussein-Dey une magnifique villa turque et un jardin avec des bel-ombras superbes dans lesquels nous grimpions lorsque nous étions enfants, Claude et moi, pendant que s'échangeaient sous les ombrages, des recettes innombrables... J'étais très impressionnée de penser que c'était l'arrière-grand-père de Claude qui avait introduit en Algérie les eucalyptus... merveilleux arbres qui bordaient nos routes ou ombrageaient nos jardins, dans cette senteur inégalée. Nous sommes toujours toujours amies et tant que faire se peut nous nous voyons soit à Paris soit dans le Midi. Claude est une inconditionnelle de Paris et de sa vie...Jean-Pierre est d'origine alsacienne et lorsque nous nous ré:unissons nous partageons, de bonnes nouilles alsaciennes avec du foie gras... Il est un maître-queue hors pair. Je vous recommande cette recette...

Jean-Pierre s'en est allé laissant une Claude désemparée et qui bien que vivante encore n'est plus là !!! Elle vit dans un autre monde, une autre planète et notre souhait est qu'elle ne souffre pas du tout de cet état de choses.


Michelle et Jean
Michelle et Jean Hamon

Un couple "grand". A tous points de vue. A Alger, la Maman de Michelle nous habillait de robes ravissantes et élégantes dans son magasin de la rue Michelet. C'est dire que je la connais "depuis toujours" selon l'expression consacrée. Elle a le cœur sur la main, elle reçoit comme une fée, et la joie est présente toujours dans ses réunions fabuleuses. Méchouis, mariages, naissances, dîners, bridges, scrabbles, on ne compte plus les soirées passées chez Michelle et Jean. Jean est passionnant, sportif, toujours plein d'entrain et l'entente entre eux est magnifique. Ils ont trois enfants, Christophe, Eric et Catherine et maintenant sept petits-enfants tous plus beaux les uns que les autres. Si nous ne sommes pas toujours près les uns des autres, le téléphone est là, pour nous réunir et faire en sorte que l'amitié perdure. Et depuis quelques temps ! devinez ? Internet ! oui ils s'y sont mis eux aussi.

Ce mois-ci, la tristesse nous entoure, et nous nous associons au chagrin de Jean et de tous ses enfants. Michelle les a quitté et nous a quitté aussi car elle comptait énormément pour ses amis.

"Michelle,

Nous ne pourrons jamais au grand jamais t'oublier. Tu fais partie de celles et ceux qui laissent une trace indélébile dans le cœur de tous ceux qui t'ont rencontrée et qui sont devenus tes amis. Nous ne compterons plus toutes les "fêtes" organisées par toi, tant en Algérie quand nous y étions encore et que nous profitions de cette liberté retrouvée après des années d'angoisses, qu'en France ensuite à Voisin où tout le monde venait en masse où nous dansions buvions rions parlions de tout et de rien, suivions les amours naissantes de nos enfants, et où tu ne laissais jamais terminer une de ces "parties" sans nous régaler d'une "loubia" taïba !! dont tu avais le secret et que tu servais sur le coup de trois heures du matin !!! Ah nous avions "la santé" et notre jeunesse et toi plus encore que quiconque ! ! !

Ton souci de tes enfants fait de toi une Mère au sens noble du terme, comme celui de "Femme" pour ton amour pour Jean. Pour tout cela Michelle tu mérites une place de choix au ciel et surtout et principalement dans notre cœur et particulièrement dans le mien aujourd'hui."

Par ton amie Françoise Bernard Briès le 6 Octobre 2013


© Françoise Bernard Briès.

Copyright, Syndication & All Rights Reserved Worldwide.
The text and graphical content of this and linked documents are the copyright of their author and or creator and site designer, unless otherwise stated. No publication, reproduction or exploitation of this material may be made in any form prior to clear written agreement of terms with the author.