NameCamille (Auguste) Briesenmeister
Birth1848, Paris 18è rue Phiippe de Girard
Death15 Nov 1926, Argy, Indre, France
Burial17 Nov 1926, Cimetière de Sassierges St Germain, Indre
Marriage1876, Paris (75), Seine, France
SpouseMarie "Fanny" Henriette Jussiaume
Birth1853, Paris (75), Seine, France
Death1901, Sassierges
BurialSassierges
FatherEtienne Henri (Jean-Baptiste) Jussiaume
MotherFanny Joséphine (François) Louis (1833-1862)
Children
Birth5 Oct 1878, Paris 18è, rue Philippe de Girard
Death10 May 1943, Paris Age: 64
Birth16 Dec 1881, Paris (75), Seine, France
DeathSep 1979, La Chapelle sous Gerberoy
CremationSep 1979, Amiens2
EducationUniversité de Droit
ReligionCatholique
Marriage16 Dec 1907, Paris (75), Seine, France
ChildrenNicole (André) (1909-)
 Sylvain (André) (1913-1994)
 Olivier (André) (1919-1993)
Notes for Camille (Auguste) Briesenmeister
Camille Briesenmeister obtient son diplôme de pharmacien en 1874. L’inscription auprès de la Préfecture de Police date du 2 juin 1874.
Il s'installea à Paris. Il y acheta une pharmacie située rue Philippe
Girard près de la Porte de la Chapelle.
Il fut co-fondateur de la Société d’histoire de la Pharmacie. avec 60 autres membres.
Il se retira peu après la mort de sa femme, dans une propriété qui
avait été achetée par les grands-parents de sa femme, François et
Hélène Louis, le domaine de Ferrières, situé sur la commune de
Sassierges, près d'Ardentes. Sa vieillesse fut choyée par le ménage
de son ancien valet de chambre, Jean, et par la femme de celui-ci,
Marie Béguet qui passa 50 ans à son service.
Il mourut dans cette propriété en 1927 plus de vingt cinq ans après
sa femme et tous deux reposent dans le cimetière de Sassierges
Après sa mort la propriété de Ferrières fut vendue.
Avec sa femme, ils achetèrent un hôtel avenue de Villiers et
un immeuble rue Riquet.
Nicole Cornuault, née Briès me raconte qu’elle allait tous les dimanches chez son Grand-Père, 210ter, Boulevard Pereire à Paris. “Il était de haute stature, de beaux cheveux blancs, et servi par son couple de serviteurs qui l’assistèrent jusqu’à sa mort”.
De plus elle rajoute qu’il était président des Alsaciens Lorrains de France, ... ce qui n’avait rien à voir avec ses origines, mais simplement à cause de son nom, Briesenmeister, il en avait été sollicité et n’avait jamais démenti qu’il n’était pas Alsacien ni Lorrain !!![2003-02-26]

Je reçois un message de Thierry Lefebvre de la Faculté de Jussieu, qui écrit un dictionnaire des membres de la Pharmacie Centrale de France. Camille Briesenmeister en était membre et il voudrait des renseignements à son sujet. Ce qui me fait demander à Nicole, si elle a des photographies ou autres documents concernant son grand père. Je reçois alors une photo, magnfique que je m’empresse d’envoyer à Thierry Lefebvre qui s’en montre ravi.10
Le 15 avril 2003 je reçois un message de Thierry Lefevre qui m’indique que Camille avait dépose en 1906 des “Pastilles Briès” puis en décembre de la même année, “Mes pastilles Phéniquées”... Il semble qu’il ait eu un associé puisque l’on peut constater qu’il s’agit de C.Briesenmeister et Cie au 96 de la Rue Philippe de Girard.
Notes for Marie "Fanny" Henriette Jussiaume
"Fanny" mourut à 48 ans et son mari se retira un peu plus tard dans
une propriété qui avait été achetée par les grands-parents de sa
femme, François et Hélène Louis, le domaine de Ferrières, situé sur
la commune de Sassierges, près d'Ardentes. Sa vieillesse fut choyée
par le ménage de son ancien valet de chambre, jean, et par la femme
de clui-ci, Marie Béguet qui passa 50 ans à son service.
Nièce par alliance de Isidore Meyer, ce dernier lui donna ses premières leçons de
dessins et de peinture. Elle travailla ensuite dans l'atelier de
Chapelin où son talent put largement s'épanouir. Elle devait faire au
cours de sa vie de nombreuses expositions à Paris et à Londres.
Elle signait ses œuvres Fanny Briès ou F.Briès.
Elle exécuta de nombreuses aquarelles - discipline où elle excellait - de ses enfants.

André Briès à cinq ans



Notes for René (Camille) (Child 1)
11Voyage en Pologne.
Notes for André (Camille) (Child 2)
Chevalier de la Légion d'Honneur
Il fut Directeur d’Amilcar et de Rosengart.
Last Modified 30 Dec 2009Created 18 Jan 2011 using Reunion for Macintosh