Les Bruch
Françoise BERNARD BRIES - © 2013

www.pages-tambour.com

Le laitier du Sentis
Dessin de Jean-Frédéric Bruch

Contents
Introduction


Cette généalogie a été faite par moi-même après maintes recherches, soit à l'aide d' ouvrages tels que, par exemple, le Libro d'Oro de Philipp Argenti ou "Grandes Familles de Grèce et de Constantinople" de Mihaïl Sturdza, mais aussi en retrouvant au cours du temps, des "cousins", des parents ou alliés qui consultèrent le site que j'avais fait un peu dans cette intention. J'ai beaucoup fouillé les archives familiales, lettres, documents d'état-civil, notes diverses. J'ai aussi la grande chance d'avoir un Père "conservateur" qui émaillait ses notes de photos ou d'histoires familiales, qui annotait aussi les objets intéressants. Internet m'a également beaucoup servi et je ne compte plus tous ceux qui m'ont contactée pour une recherche ou une découverte ou une précision en les remerciant de leur aide précieuse.

Cependant, j'ai pu, n'étant pas généalogiste de métier, me tromper, oublier, faire des erreurs dans le libellé des noms ou des prénoms et je prie mes lecteurs de bien vouloir m'en excuser et me prévenir si ils se trouvent indécis quand à un nom, une date ou un lieu. Je me suis également servi de données diverses, mais en notant parfois qu'il s'agissait de pure hypothèse car dans l'incapacité de pouvoir vérifier si loin dans le temps ce qu'il en était vraiment, mais en faisant confiance à ceux qui m'avaient fourni ces précieux renseignements.

Mes nombreux voyages et mes visites ont également contribué à élargir mon champs de connaissances et surtout, les cimetières visités furent de précieux "livres" ouverts à mes questions. Au cours des mois, et maintenant des années, ces familles vivent de nouveau. Il n'est pas rare qu'un seul nom, vous ouvre une voie différente de celle pensée auparavant mais non dénuée d'intérêts et d'histoires merveilleuses.
Mon arrière grand-mère, Julie Floros, eut trois époux dont elle disait ne pas savoir lequel elle avait le plus aimé... Le dernier fut Edmond Bruch. Elle vécut dix années merveilleuses avec lui, et une fois de plus eut à lui survivre. Edmond Bruch, fut un médecin renommé, il fonda la chaire d'Ophtalmologie de la Faculté de Médecine d'Alger. Docteur en Médecine, Docteur en Sciences, il conserva avec sa ville natale de Strasbourg des relations privilégiées dont il fit profiter sa femme Julie, née Floros.

Ma grand mère Hélène, fille de Julie, se souvenait très bien des séjours passés chez les Gerold, de la rigueur et de l'austérité qui étaient un peu la règle à ce moment et chez eux, mais elle les aimait beaucoup et les admirait beaucoup. Elle, et Edmond, rendaient visite à la famille Bruch, aux Schneegans et aux Wilm et ils passaient ensemble de fort bons moments. Elle me racontait souvent qu'elle préparait des coufins de légumes, de citrons et d'oranges pour leur expédier ou leur apporter à Strasbourg.

Tous dans cette famille avaient le crayon facile, et nous avons la chance de conserver un grand nombre de dessins dont les premiers sont exécutés par Jean-Frédéric Bruch, père d'Edmond.

Récemment - le monde est un petit village ! - au cours de recherches sur une grand base de données généalogiques, j'ai pu ajouter de nombreux parents de mon arrière-grand-père Edmond Bruch dont Max Bruch ce musicien, compositeur un peu oublié, mais qui donna tant de belles œuvres.



AVERTISSEMENT



A la suite d'incidents entre l'auteur et une personne de sa famille d'alliance, qui, outrée par les renseignements au sujet de son nom et sa descendance, m'a littéralement agressée, je précise que, selon la loi Informatique et Libertés, toute personne désirant être retirée d'une base de données ou désirant apporter des précisions ou corriger des erreurs, peut en faire la demande au propriétaire de ladite base. Il suffit simplement de prendre contact d'une façon ou d'une autre.


L'outrance verbale n'y est pas de mise.

Contact