Parent Folder
L'EST ALGERIEN
Promenade - 2ème partie

Cette page est dédiée à Farid AA "le mexicain" ! ! ! et à ses enfants. Ils n'oublieront pas ainsi que leur pays est connu et surtout qu'il est très beau ! et je sais de quoi je parle puisque c'est aussi un peu le mien.


La brèche d'El-Kantara
La brèche d'El-Kantara
Ce coup de sabre dans ces roches dorées, surnommé par les Arabes : "la bouche du Sahara" faisait dire à Eugène Fromentin :
"Cette subite apparition de l'Orient par la porte d'Or d'El-Kantara, m'a laissé pour toujours un souvenir qui tient du merveilleux".
On peut dire, en effet, que par El-Kantara, on quitte l'Algérie pour entrer dans le "Sud"La fascination vous prend, d'un côté comme de l'autre lorsque l'on passe par cet endroit.
les Aures
En hiver les Aurès sont couverts de neige.
[Merci Jean]
Nous étions au mois d'Avril et il n'y avait plus de neige sur les sommets, mais le paysage n'en était pas moins superbe.Nous nous sommes arrêté pour aller voir tout près un genévrier dont la souche était probablement millénaire. C'est en pensant à Monsieur Saccardy, Inspecteur des Eaux et Forêts en Algérie et ami de mon Pè, que j'avais cette curiosité. Il faisait des kilomètres pour aller repérer un arbre dont il préssentait la longue lignée. Genevrier
Ci-contre, le genévrier probablement millénaire
Ayant laissé Lambèse et Timgad, avant de nous engager dans les gorges nous avons emprunté une petite route sinueuse et montante, pour atteindre le Djebel Chelia, point culminant de l'Algérie avec ses 2326 mètres. Certes il n'a pas beaucoup de différence avec le Lalla Khedidja en Kabylie, qui culmine lui, à 2308 mètres !!!Le sommet du Chelia est orné de cèdres magnifiques et la vue s'étend au loin jusqu'à Tebessa et la frontière tunisienne.

Au sommet du Chelia

Au sommet du Djebel Chelia, FBB, Alexandre et Cécile

Nous allions aborder la vallé de l'Oued el Abiod par le Nord pour aller vers Biskra . Par avance nous nous régalions de l'itinéraire. L'Oued-el-Abiod avait creusé sont lit dans des roches calcaires et on pouvait presque penser au Colorado !!!Enfin... un petit colorado !!!


Le canyon Le Canyon

Deux vues de l'Oued-el-Abiod
vers le Sud (à gauche) et vers le Nord (à droite)

Les images sont plus évocatrices que les paroles; elles illustrent parfaitement cette promenade, cette découverte pour nos enfants, qui encore à l'heure actuelle se souviennent de tous ces lieux. On ne peut pas oublier je crois, ces paysages uniques, ces hommes si accueillants si gentils et cette nature absolument pas touchée ou abîmée, sans aucune trace de l'homme moderne. Une vie simple et dure où aller chercher l'eau nécessaire à la vie implique des allées et venues jusqu'au fond du canyon. Là règne la verdure, les palmiers abritant les vergers et où les animaux s'abreuvent paisiblement.
Une maison accrochee Le village de Rhoufi

Maisons Maison

Ces magnifiques images ont été faites par mon ami Jean Pouget. Avec Colette, son épouse et ses filles Sophie et Agnès ils ont, comme nous, et souvent avec nous, parcouru l'Algérie en long en large et en travers, emplissant nos yeux d'un diaporama que nous n'oublierons jamais


A la sortie des gorges, l'oued, libéré s'étend dans la plaine, arrosant les rives et les terres plantées de palmiers dattiers pour se jeter dans le barrage de Foum-el Gherza qui le régularise et permet l'irrigation des palmeraies environnantes. On ne peut faire l'éloge de Biskra, sans penser à tous ceux qui y ont séjourné, l'ont décrite.
Biskra ressemble à toutes les oasis du Sud, je m'entends car je veux dire toutes celles que j'ai visitées ou dans lesquelles j'ai séjourné. Les couronnes des palmiers abritent des vergers et des jardins maraîchers étonnants, avec leur rigoles qui amnènent l'eau partout, nourissant chaque pieds avec soin et leur permettant de devenir fruits et légumes qui suffiront à la population de l'oasis. Les palmiers, eux, dans toute leur majesté donnent avec richesse les dattes, ces fruits qui ont fait la renommée du Sud et que l'on appelle ici "Deglet Nour" - Doigts de Lumière - Passant une nuit exquise à Biskra, nous avons repris la route, pour aller visiter Menaa, petite ville isolée dans une vallée parallèle à l'Oued-El-Abiod, elle aussi avec ses palmiers et ses jardins... un coin perdu, un coin de paradis, avec ses couleurs admirables, son silence et sa paix. Nous ne nous lassions pas d'admirer. Le Sud, le Désert, se méritent, mais il faut alors leur rendre hommage.
Menaa
Menaa nous apparût, dans son décor de terre, cailloux et roches dorés, isolée, avec ses jardins, en bas, verts et ombreux. Le temps s'est arrêté. On admire, nous nous baladons parmi les gens des Aurès, aimables, gentils, et ouverts. L'expression "hors de temps" est appropriée. Il n'y a plus d'heure que celle dictée par le soleil et sa course lente. Et pourtant il faut repartir... Ah ce temps, toujours compté, toujours présent et avec lequel il faut composer. Toujours. Nous voulions rentrer par la côte et par Bougie en traversant la brèche d'El-Kantara, puis passer devant le Medracen, tombeau qui ressemble au tombeau de la chrétienne vers Tipasa. Cela demandait encore de la route dont nous n'étions pas avare, mais il fallait prendre le "temps". Nous le prîmes. Le Medracen

Nous reprîmes la route de Batna, en faisant un détour pour voir le Medracen. Avec lui s'achevait l'Algérie numide. Abordant la côte, après Sétif, et passant par le chabet-El Akra, ces gorges admirables, qui hélas furent le théâtre de nombreux accrochages durant la Guerre D'algérie, nous avons fait halte pour admirer le paysage à Tichi, admirant le Cap Carbon sur le Pic des Singes, au-dessus de Bougie (Bejaia) puis nous sommes rentrés fatigués et rompus, mais les yeux pleins d'images que rien ni personne ne pourraient altérer, même pas le temps !!!

A Tichi
La pause à Tichi.
Au loin, le Pic des Singes et le Cap Carbon, derrière Bougie (Bejaia)

Décidemment j'aimais l'Algérie, et je l'aime encore tâchant d'inoculer ce virus à mes enfants qui ont eu la chance, encore petits de connaître ce merveilleux pays. Le mien.



Je reçois il y a quelques jours un message dont je vous laisse la primeur ici même :

"Bonjour Madame,
vous avez pris une photo de Menaa (village de mon père) que j´aimerai utiliser pour ma maison. Mes enfants vivent au Mexique depuis leur jeunesse et j´aimerai qu´ils aient une idée de l´endroit d´ou “ils viennent”.
Je suis prêt á rémunérer ce service.(Bien sûr !!! Farid il n'en est pas question !!!!Une photo de vous tous oui pour que je la mette dans mes souvenirs !)
Merci,

FAA

Bien sûr j'ai de suite répondu à ces mots, me disant encore une fois que le monde est un petit village ! ou presque. J'étais très émue, qu'une toute petite photo ait attiré l'attention de mon lecteur et qu'elle lui parlât de "chez lui" , au fin fond des Aurès où reposaient ses ancêtres.

Je lui dédie cette page, à lui et ses enfants, puisque je sais qu'il leur racontera l'histoire de ce lieu et qu'entre nous restera un lien fort dont peu de monde à l'heure actuelle pourrait apprécier la valeur.

La petite ville de Menaa, dans les Aurès près de Biskra
Cliquer sur l'image pour plus de détails


Crétion : 2003-04
Mises à jour : 2003-06-03
2003-11-06
2012-03-05
2015-07-28
2016-08-11

Bibliographie : L'Algérie de H.Isnard - Arthaud Editeur - 1954
L'Algérie de Hubert Nyssen - Arthaud Editeur - 1972
Photos Jean Pouget - © 2003
Photos FB/FBB - © 2003 - Françoise Bernard Briès

Pour d'autres pages sur l'Algérie, voir également :

ALGER - Un peu de nostalgie| ALGER - Promenade à l'Est - 1ère partie| ALGER - Djemila| ALGER - Blanche capitale| ALGER - Se Souvenir| ALGER - Se Souvenir...Images| ALGER - La Kabylie| ALGER - Les bijoux des Beni Yeni| ALGER - Tikjda, la neige, le ski| ALGER - Mes amis d'enfance| ALGER - Mes amis d'adolescence| ALGER - Suffren| ALGER - Suffren 2è partie - Une journée de pêche| ALGER - Le Sud| ALGER - Bou-Saâda| ALGER - El-Goléa| ALGER - La Sultane d'El-Goléa| ALGER - Eloge du Lentisque| ALGER - Eloge du Roseau| ALGER - Tipasa| ALGER - Le CDHA|




© Françoise Bernard Briès.

Copyright, Syndication & All Rights Reserved Worldwide.
The text and graphical content of this and linked documents are the copyright of their author and or creator and site designer, unless otherwise stated. No publication, reproduction or exploitation of this material may be made in any form prior to clear written agreement of terms with the author.