Frames No Frames
Parent Folder
2006 - Témoignages de visiteurs...
Quelques-uns des messages reçus, avec leurs critiques, leurs compliments ou leurs recherches.





Vous avez rendu visite aux Pages Tambour et m'avez laissé vos critiques, vos approbations ou vos compliments. J'ai plaisir à faire paraître ici quelques-uns de vos messages. Ils contribuent à l'amélioration du site et ils m'encouragent dans sa bonne marche.
Les messages les plus récents apparaissent en haut de la liste
Si vous passez par cette page, et que vous désiriez apporter quelques réponses ou commentaires aux sujets évoqués vous pouvez le faire en m'écrivant à cette adresse :

en remplaçant [at] par @

En raison de la prolifration de Spams dans les boîtes de mail, c'est volontairement que je ne mentionne pas l'adresse e-mail de mes correspondants. Si vous désirez les joindre, passez par moi et je les préviendrais.


Voir également :

2001 - Vos témoignages| 2002 - Vos témoignages| 2003 - Vos témoignages
2004 - Vos témoignages|
2005 - Vos témoignages| 2007 - Vos témoignages| 2008 - Vos témoignages| 2009-2010-2011 - Vos témoignages| 2012 - Vos témoignages|






  1. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 04 decembre 2006 23 :29 :40 GMT+01:00
    Reçu :05 decembre 2006 08:22:17 GMT+01:00
    De: Maribel.

    Super chouette et super interressant votre recherche sur le navarin de Mouton !!
    On s'est bien marré en le lisant et on se disait que nous aussi on fonctionnait comme vous quand on fait une recherche. Tout y passe, dictionnaires en tout genre, sites académiques et autres bref c'est comme ça qu'on apprend.
    Merci

    Maribel & Alan


  2. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 07 octobre 2006 07:22:17 GMT+01:00
    Reçu :07 octobre 2006 23:12:17 GMT+01:00
    De: Sylvette.L.

    J'ai vu Tipasa...

    Quelle richesse. J'y reviendrai

    Sylvette


  3. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 06 octobre 2006 21:40:57 GMT+01:00
    Reçu :06 octobre 2006 22:56:54 GMT+01:00
    De: Cara.

    Je trouve quelques unes de vos photographies sublimes.
    Je repasse pour contempler vos belles vues
    Tlemcen est magique sous l'œil de votre appareil, merci pour ce plaisir.
    Autrement la poésie de vos mots dénote votre élan vers la vie sans renoncer à votre passé.
    Ne prenez pas trop votre visage entre vos mains (sur votre photographie),le temps s'échappe; restera l'esquisse de votre sourire!



  4. Objet: Dinet
    Date : 28 sepembre 2006 23:28:37 GMT+01:00
    Reçu :29 septembre 2006 10:25:36 GMT+01:00
    De: Monique Dinet

    Chère Madame,

    Merci pour votre message très gentil également. Je ne m'attendais pas à une réponse si rapide, et si chaleureuse. Je ne sais pas du tout si Etienne Dinet est un membre de ma famille. Je me suis intéressée à ce peintre, évidemment, et je possède un livre qui présente son travail. Sa soeur ou sa mère s'appelait Jeanne, et ma grand'mère paternelle aussi, je m'appelle Monique Jeanne Dinet, et il me plaît d'imaginer que j'ai quelque chose en commun avec Etienne, dont les tableaux sont magnifiques, et parlent avec une grande sensualité de l'Algérie de bien avant ma naissance. Il était issu d'une famille de la bourgeoisie parisienne, me semble-t-il; or, un certain Mr. Dinet, de Reims, a épousé une demoiselle Dutaillis, pensionnaire au Couvent des Oiseaux, lui a fait deux enfants, puis est mort. Mme Dinet a épousé en secondes noces un M. Brot, paraît-il très gentil, et le couple est parti avec le plus jeune des enfants Dinet, 2 ans, s'établir en Algérie. Cet enfant allait fonder une famille à son tour, son fils Charles était mon grand'père, et a épousé Jeanne Carli, dont il a eu deux fils, Henri, et Charles, mon père.

    Et Etienne? Il n'y a pas de récit familial à son sujet. Le frère aîné de mon arrière-grand-père, resté à Paris, a fait souche à Paris puis en Hollande, m'a-t-on dit, épousant une demoiselle Poirier, ou Prunier. Les Dinet de Paris sont restés en relation avec les Dinet d'Alger. Mais dans une famille petite bourgeoise comme la mienne on ne se vante pas d'avoir un lien avec un personnage à la réputation scandaleuse, homosexuel et converti à l'Islam. Le silence ne prouve pas grand'chose, selon moi, et ne permet pas d'affirmer qu'Etienne n'a rien à voir avec les miens. Hélas, je n'ai jamais possédé ni même vu chez mon grand'père à Orléansville de tableaux de mon illustre et génial homonyme. Des amis ont vu de superbes tableaux exposés un temps à l'Institut du Monde Arabe, à Paris. Il y en a aussi au Musée D'Alger, où Dinet est honoré comme il le mérite, et nombre de ses oeuvres sont disséminées dans des musées, ainsi que dans des collections privées. Au fond, Dinet n'appartient à Personne: il est à qui contemple ses toiles! Et à ceux qui comme vous en conservent un souvenir par grand-père interposé!

    Un petit détail sur ce nom: dans Dinet, Dinel, Dinin, Audinet, etc..., la racine DIN viendrait de Odin, dieu du Nord; le berceau des patronymes en -din- serait la Sarthe, et plus largement l'Ouest de la France, région envahie par les Vikings.

    Je suis retournée une fois en Algérie, à l'âge de 28 ans, accompagnée d'un de mes élèves, Karim, qui m'y invitait. J'ai revu ma maison, mon école de filles à Birmandreis, l'entrée de Fromentin, j'ai été reçue dans une famille à Blida, puis dans la famille de Karim à Tlemcen. C'était émouvant. Je conserve de ce séjour un excellent souvenir. Quel pays superbe! J'aimerais beaucoup y retourner: mais quand? je ne sais pas du tout.

    J'ai trouvé de nombreux sites parlant des établissements scolaires d'Algérie, j'ai commencé par m'inscrire sur Copainsdavant, et je suis en relation avec plusieurs de mes anciennes camarades. C'est la magie d'Internet, vous avez raison. Tout à l'heure, j'ai cherché mon école primaire, l'école des filles de Birmandreïs, les photos de classes ne concernent pas mes années de présence, mais quelques années antérieures, et sur ces photos j'ai trouvé plusieurs fois ma tante Béatrice, même en communiante, la paroisse Ste Cécile étant à côté de l'école. J'ai beau être une femme de mon temps, je suis émerveillée de pouvoir en quelques secondes franchir tant d'années et de kilomètres, tout en causant avec une de mes soeurs à Paris, et avec vous dans le Gard. Ma soeur de Paris vit avec son compagnon, et le père de ses deux enfants, un Marseillais dont les parents vivent à Aigues-Vives, le père étant natif de Marsillargues. Ce n'est sans doute pas très loin de chez vous!

    J'espère que votre site vous permettra de retrouver des amis, c'est une grande joie de parvenir après tant d'années à soigner avec douceur la blessure jamais cicatrisée de l'amputation.  Je vous souhaite de larges parts de cette joie.

    Je reste à votre disposition, on ne sait jamais...
    Cordialement,

    Monique Dinet


  5. Objet:
    Date : 13 sepembre 2006 16:11:55 GMT+01:00
    Reçu :26 août 2006 16:43:25 GMT+01:00
    De: Doumaz Rafik.

    Cette plage a disparu. Quand on pêchait au large on prenait cette villa comme point de repère. "la villa blanche", et je pouvais à la hauteur de la vague qui se fracassait sur le mur prendre conscience de l'état de la houle à la sortie.
    Depuis je pense que la mer n'embrassera plus ce mur.
    Moi personnellement je ne suis revenu à Suffren qu'une fois pour constater les dégats.

    Bref, je faisais une recherche sur Internet sur totalement autre chose; ça m'a fait énormément plaisir de tomber sur le récit d'une si belle journée de pêche

    Mes hommages Madame.

    Cordialement




  6. Objet: ....
    Date : 26 août 2006 15:40:28 GMT+01:00
    Reçu :26 août 2006 15:56:31 GMT+01:00
    De: Antonio G.

    Bonjour,

    Je découvre par hasard votre site que je trouve extraordinaire!
    Je suis à la recherche de renseignements concernant mes grand-parents qui vécurent en Algérie aux Isser prés de Bordj Menaïel. Ils étaient propriétaires  terriens (cépages américains); il s'agissait des domaines SABATE. Malheureusement à la suite de la faillite de mon grand père, les banquiers les ayant lachés, ils quittèrent l'Algérie en 1943,ruinés, pour revenir prés de Barcelone. Ma mère, Emilie Sabaté puis épouse Güell a passé son bac au pensionnat de Ste Geneviève avec d'autres personnes dont les trois sœurs Collavet dont Odette était mariée avec Sesini. [Il s'agit de Pierre Sesini, fils de Alexandre et Pauline, née Boniffay]
    Ses autres amies de Ste Geneviève étaient Paulette Mélia , Magali Delarbre, Yolande Oustri.
    Tous mes frères et sœurs sont nés au 57 de la rue d'Isly  (entre 1927 et 1940); moi même j'y suis né en 1951. Or il se trouve que j'ai beaucoup entendu parler de gens et de lieux qui sont mentionnés dans votre site et que par ailleurs je me rends depuis 8 mois régulièrement à Alger pour des raisons professionnelles. Si quelques personnes peuvent m'aider à combler mes lacunes ce serait sympa. Lors de ma dernière mission à Alger j'ai pu retrouver ce qu'il reste des proprités de mon granpère aux Isser (Domaines Sabaté à la sortie à droite en allant vers Constantine).
    Bravo pour votre site


  7. Objet: St Laurent et St Victor
    Date : 23 août 2006 15:37:06 GMT+01:00
    Reçu :23 août 2006 19:23:55 GMT+01:00
    De: Paul R.

    Bonjour,

    Je découvre votre site, mais n'en ai pas fait le tour complet. Pas de boulimie, on déguste !
    J'ai adoré St-Laurent et St-Victor où j'ai passé des moments inoubliables en y fêtant mes 80 ans avec toute ma famille, pendant une quinzaine, afin de leur montrer les sources des Rouvière. Découverte à Codolet, au milieu du 15ème siècle, venant de la région de Thines (07), ma famille a doucement migré vers le sud, au moins certaines branches, passant par St-Geniès puis, à la veille de la Révolution, arrivant à la Bégude de St-Laurent, fermiers des Deleuze, passant ensuite à St-Victor où est né mon grand père paternel, et finissant à Saze avant de quitter définitivement ce Gard rhodanien pour aller à la Ville, j'ai dit Avignon, où j'ai passé toute mon enfance, en attendant la Royale qui m'a offert trois tours du monde.
    Merci pour vos photos et votre texte. J'y reviendrai.
    Amicalement
    Paul R. - Toulon


  8. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 13 août 2006 17:06:42 GMT+01:00
    Reçu :01 août 2006 18:04:55 GMT+01:00
    De: Claudine FW.

    Bonjour,

    A Genève par un dimanche pluvieux... Un temps très maussade à ne pas mettre un golfeur sur un tee de départ... Allusion au golf de Beni-Messous et è votre carte de membre ! A quand une rencontre au golf de Bossey qui jouxte la frontière Suisse ?
    Je suis ravie d'être entrée sur votre site. C'est Catherine AB qui m'en a donné l'adresse. Merci Cathy.
    Nous passions nos vacances à Surcouf. Alors, le bal du 14 juillet à Aïn-Taya, en jean et pieds-nus...Encore un petit clin d'oeil : mes petits-enfants m'appellent "MOUNA" un mélange germano-italien...et aussi une brioche à la fleur d'oranger... notre Madeleine...
    Merci encore pour ce fabuleux travail, votre générosité et l'expression de vos émotions en tout genre.


  9. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 01 août 2006 15:48:05 GMT+01:00
    Reçu :01 août 2006 16:16:28 GMT+01:00
    De: Cherifa Hamrene

    Bonjour,

    J'ai 34 ans, je suis algérienne à 100% et j'apprécie beaucoup les personnes qui aiment l'Algérie et qui n'en gardent que de bons souvenirs.
    Quand je lis vos écrits ou je vois les reportages parlant des français ayant vécu en algérie j'en ai mal au coeur. on aurait aimé que tout cette situation n'existe pas. mais la guerre des rivalités a été depuis la nuit des temps alors nous ne pouvons pas changer le monde. Seulement il faut que nos cœurs soient purs et sains de toute méchanceté.
    Je vous félicite pour tout le travail que vous avez fait sur internet. Quand on a l'esprit jeune on est capable de tout faire. Continuez sur cette lancée ça nous fait vraiment plaisir de lire des pages et des pages sur des souvenirs de personnes inconnues.


  10. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 17 juillet 2006 17:01:05 GMT+01:00
    Reçu :17 juillet 2006 21:30:25 GMT+01:00
    De: Boll

    Lundi 17-7-2006. Merci pour ce très beau voyage en photo, en poésie, en souvenirs, qui laisse bien entendre et voir cette fine musique que vous portez et partagez si bien.

    Merci


  11. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 22 juin 2006 19:44:27 GMT+01:00
    Reçu :22 juin 2006 23:25:25 GMT+01:00
    De: Catherine A.

    Chère Madame,
    Cela fait longtemps que j'ai découvert votre merveilleux site. J'y ai passé de longues heures à lire tous vos souvenirs, très souvent les larmes aux yeux.
    Comment en serait-il autrement? Nous étions voisines.
    Je me décide enfin à vous écrire. Félicitations pour votre travail immense. Je sais qu'il a dû vous procurer beaucoup d'émotions en relatant les souvenirs et beaucoup de bonheur en recherchant les généalogies familiales.

    Mais je ne me suis pas présentée. Notre famille B. avait une villa à SURCOUF, sur la falaise. Je pense que vous connaissez ma soeur Françoise. Beaucoup de relations communes :
    les V.. Nos grands-mères étaient déjà amies. Ce sont des amis intimes. Je suis de la génération d'Alain. Autant vous dire que j'ai reconnu tout de suite sur la photo Claude et Jeanine. C'est moi qui ai indiqué à Bernard votre site.

    Les WAROT. Que le monde est petit ! Marcel WAROT a épousé Hélène DURAND, cousine germaine de ma Maman. Habitant Nice, nous les avons beaucoup rencontrés. Malheureusement, ils nous ont quitté depuis peu.
    Je me suis régalée quand vous relatez notre vie à la plage, qui était exactement la même pour tous : la plage, les repas du dimanche sur la table de ping-pong avec les amis heureux de venir à Surcouf, les oursins, la course vers le tuyau d'arrosage quand nous remontions de la plage afin d'avoir la douche chaude. J'ai aussi la passion des recherches généalogiques qui m'est venue il y a 10 ans en rangeant des photos de mes Parents. Je reconnais que j'ai eu la chance de pouvoir leur demander l'identité de certaines personnes sans nom. Et surtout en retrouvant le journal et des documents nombreux de mon arrière-arrière-grand-père, le Pasteur DURR venu d'Alsace en 1841.
    Je m'arrête là, car je risque d'être intarissable. Je terminerai en vous demandant s'il était possible de me communiquer l'e.m d'Ali B. qui vous a répondu le 29 Décembre 2005.
    Merci encore de nous faire voyager par la pensée. J'espère que je ne vous ai pas trop ennuyée.
    Peut-être serez-vous à Hyères le dimanche 17 Septembre?
    Respectueuses salutations

    Catherine A.


  12. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 5 juin 2006 18:41:45 GMT+01:00
    Reçu :6 juin 2006 15:30:25 GMT+01:00
    De: Mahrour Wisa

    Bonjour,

    Un mot simplement qui me hérisse toujours, c'est le mot Beni Yenni. Nous les Berbères ou les Imazighens nous utilisons de préférence le terme "AIT" ce qui veut dire exactement la même chose; mais rendons à César ce qui appartient à César!! Nous sommes fatigués de toujours devoir expliquer que nous avons une langue spécifique, riche, belle, poétique, à l'origine de toutes les langes méditerranéennes, selon certaines recherches scientifiques.
    Aalors, de grâce si vous avez aimé la Kabylie, si vous avez gardé un bon souvenir de cette région martyr tout le long de son histoire, dites :"Les AIT-YENNI!" Tanemirt (Merci)
    Amicalement

    Wisa.

    NB : Cette correction a été apportée aux pages sur la Kabylie.


  13. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 14 mai 2006 11:00:15 GMT+01:00
    Reçu :14 mai 2006 14:30:25 GMT+01:00
    De: ait-hacene

    Bonjour,

    je suis née à Bordj-Menaïel mes perents aussi et mes arrières grands parents aussi.
    Bordj, la ville ou j'ai grandi, et tellement l'histoire de cette ville qui a été bâtie par des gens qui ont créé cette ville depuis 300 ans et votre mère et votre famille en font partie. Je suis fière d'eux et soyez fière d'eux.
    Bordj Menaïel est maintenant une ville de 70 000 habitants. Je suis née à Bordj, j'habite en France, mon fils je l'ai appelé Naïel pour l'histoire.
    Merci pour ta mère ton père et ta famille et toutes les personnes qui ont bâti cette ville.


  14. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 9 mai 2006 12:25:28 GMT+01:00
    Reçu :13 mai 2006 22:31:48 GMT+01:00
    De: Gérarad Warot

    Bonjour madame,

    Comme vous avez pu le constater, je suis un Warot et en faisant des recherches sur mes ancêtres sur généanet, je suis tombé sur votre arbre.
    Je me permet donc de vous adresser ce message pour vous indiquer que j'ai inséré dans mon arbre (gerardwarot sur généanet) vos ancêtres qui sont communs avec les miens. Mon grand père Warot était né à Beaurainville dans le Pas de Calais et à la mairie de cette commune. Je suis remonté jusqu'à François Nicolas qui est le neveu de votre François Nicolas. Son père Antoine (que j'ai appelé 5) était le fils de votre Antoine 4 et de Anne Deslavier donc le frère de François Nicolas. (Sans savoir qu'il y avait eu des Nicolas dans la familles, j'ai prénommé mon premier fils Nicolas)
    Cet Antoine 5 s'est marié à Tortefontaine (dans le Pas de Calais à quelques kilomètres de Gapennes) le 19 avril 1785 avec Marie Elisabeth Lartisien; ils étaient tous les deux employés dans une ferme, lui en tant que valet de charrue et elle servante. Si cela vous intéresse, j'ai la photocopie de l'acte de mariage.
    Veuillez recevoir madame mes salutations distinguées.

    Gérard WAROT


  15. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 28 avril 2006 17:28:15 GMT+01:00
    Reçu :28 avril 2006 18:39:42 GMT+01:00
    De: Ginette van B.

    Chère madame,
    je reviens toujours avec beaucoup de plaisir sur votre site -Je suis moi même née à Casablanca et ce sont mes grand-parents qui ont quitté la Sicile pour venir s'y installer.
    Je suis née Castagna Giustignani et j ai aussi une grande admiration pour nos ancêtres et pour tout ce qui concerne Chios et j'ai trouvé sur votre site de si belles images de l'Ile que j'y reviens régulièrement et toujours avec plaisir et admiration pour votre travail.
    Cordialement
    Ginette
    Je suis née en 1949 mes grand parents sont arrivés au Maroc en 1915 et selon la tradition de nos familles mon père et ma mère sont cousins germains.


  16. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 1 avril 2006 22:32:24 GMT+01:00
    Reçu :1 avril 2006 22:44:12 GMT+01:00
    De: Isabelle P.

    Une vraie madeleine de Proust les osselets. Et toutes tes explications tombent bien parce que Maman, de passage ici avait demandé un jour à mon boucher marocain de lui mettre 5 rotules de mouton de côté. Elle s'est donné un mal de chien pour les mettre à nu (moult cuissons et grattages successifs)J'ai regretté nos jardins Suffrenois qui nous auraient permis de les mettre aux fourmis et au soleil et de les récupérer nickels et bien blanchis... Du coup ils sont restés dans un coin délaissés par les enfants un peu dégoûtés par ce jeu "rustique"...
    Merci de nous construire cet héritage culturel collectif.
    Isabelle


  17. Objet: Mémoire d'osselets
    Date : 28 mars 2006 12:08:38 GMT+01:00
    Reçu :28 mars 2006 12:26:02 GMT+01:00
    De: MC.V.

    Comme c'est joli et bien écrit, ces souvenirs d'osselet et leur complément historique !!
    Ton site est formidable, entretenu comme un beau jardin moitié à la française, moitié sauvage, je comprends que ce soit une part importante de ta vie, avec cette dimension unique de partage en temps réel que permet aujourdhui internet.
    Pour en revenir aux osselets, on y jouait énormément à Fromentin...sauf moi. Soeur unique de quatre garçons, je n'aimais pas les jeux de filles, ma myopie me rendant par ailleurs inapte aux jeux d'adresse. Pendant les récrés, je lisais, dissimulée autant que faire se pouvait car ce n'était compris ni par les autres filles ni par les surveillantes.
    Je ne savais pas qu'il s'agissait d'os de moutons, j'étais à l'époque persuadée que c'était des os humains, ce qui me dégoutait vaguement.
    Merci en tous cas pour cette joyeuse épopée de l'osselet, c'est un régal !!
    Bisous
    MC


  18. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 27 mars 2006 15:58:58 GMT+01:00
    Reçu :27 mars 2006 16:19:52 GMT+01:00
    De: Cervera Lucien

    Je désirerais entrer en contact avec l'auteur des "Goûters de Marie-Claire".Cette dame est la fille d'un de mes meilleurs amis d'enfance, le Docteur G. B.Nos familles étaient voisines au Cap-Matifou, où j'ai bien connu ses parents et grands-parents.
    Salutations


  19. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 21 mars 2006 09:54:33 GMT+01:00
    Reçu :21 mars 2006 11:35:42 GMT+01:00
    De: CASTAGNA DE GIUSTINIANI

    PASSIONNEE PAR VOTRE SITE, moi même descendante des GENOIS DE CHIOS, LA FAMILLE GIUSTINIANI, qui a régné sur CHIOS, (que j'écris toujours KIOS) DE 1363 A 1566
    BRAVO, pour tout ce que vous avez fait,
    et félicitations.


  20. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 13 mars 2006 21:42:49 GMT+01:00
    Reçu :15 mars 2006 22:32:58 GMT+01:00
    De: Marie-Edmée Dugourd.

    En tapotant sur geneanet, j'ai découvert dans votre arbre une lointaine Arrière grand'tante! Anne-Marie Fialon, épouse Genella, d'Avignon et dont le souvenir est toujours net dans la famille puique je possède deux daguerreotypes de cette dame à des âges différents.
    En allant un peu plus loin, je découvre que vous êtes également PN! Nous aussi! Je descends d'une sœur de cette dame, Antoinette Fialon épouse Lajarrige! Je pense que pour vous ce sont des alliés, mais la coïncidence des noms et des lieux (l'Algérie) m'a paru assez curieux pour vous confier cette anecdote!
    Chapeau pour le boulot que vous avez fait!
    Amicalement

    Marie-Edmee Dugourd


  21. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 8 mars 2006 14:17:59 GMT+01:00
    Reçu :12 mars 2006 21:32:55 GMT+01:00
    De: Jacques Cerini.

    Bonjour Madame

    Bravo pour la qualité de votre site internet, que j'ai découvert en recherchant des infos sur la famille BRUCH. Ma grand-mère maternelle était une Bruch don't les parents étaient originaires de Silz, à proximité de Landau. Le père de ma mère se prénommait Sébastien né le 18 août 1836 à Silz, son père est néle 24 juin 1810 à Silz et il fut marié à Apolonia Schmaitzer et est décédé en février 1846 à Silz.

    S'agit-il de la même famille que la vôtre en l'état de vos recherches ? J'avoue que l'origine de votre famille m'intrigue beaucoup d'autant que mes "Bruch" ont été également en Algérie dans la province de Constantine et y ont fondé le village de Nechmeya proche de la ville de Bône (Annaba).
    Cordialement

    Jacques Cérini


  22. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 7 mars 2006 17:16:41 GMT+01:00
    Reçu :12 mars 2006 20:35:33 GMT+01:00
    De: Bernard Florit.

    Bonjour,

    Je suis Bernard Florit d'Alger, originaire de Fort de l'Eau (Bordj el Kiffan). J'ai la recette des formendjades et de la mouna, mais j'aimerais tant avoir la recette des souquettes et du pain mahonnais.
    Bon souvenir d'un aquafortin.

    Bernard
    Si par hasard un visiteur lecteur avait cette fameuse recette des souquettes ! qu'il me prévienne de suite. Je lui en saurai une reconnaissance quasi éternelle...et Bernard aussi



  23. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 5 mars 2006 21:45:33 GMT+01:00
    Reçu :6 mars 2006 22:47:43 GMT+01:00
    De: M.Jean-Marc V.

    Bonjour,

    Je suis intéressé par la vie politique et personnelle d'Emile Begey (1857-1924), député d'Alger. Où puis-je m'adresser ?
    Merci


  24. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 3 mars 2006 18:33:52 GMT+01:00
    Reçu :5 mars 2006 22:45:43 GMT+01:00
    De: Renato et Rosine

    Bravo chère Madame,

    Grâce à vos pages j'ai pu compléter mes recherches sur l'un de vos ...cousins : Pierre François Allier (1806-1877). Ce dernier, avocat, fut ami et collaborateur italien Giuseppe Mazzini, en 1834, à Lausanne.
    Sa femme Caroline de Mandrot permit à l'italien de se cacher au sein de sa famille et de continuer ainsi en Suisse, son œuvre d'exilé révolutionnaire.

    Avec mes remerciements, veuillez agréer Chère Madame, l'expression de mes sentiments très distingués
    Renato S.

    NB : Pierre-François Allier était le père du premier mari de mon arrière grand mère, Julie née Floros, Amédée Allier.


  25. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 9 février 2006 19:35:52 GMT+01:00
    Reçu :9 février 2006 20:37:23 GMT+01:00
    De: M.Petrocokino

    Bonjour Françoise

    J'étais en train de visiter un site sur Chios lorsque je suis tombé sur votre message de félicitations aux enfants auteurs du site. Je me présente, M.Petrocokino, 27 ans, à C. en France.
    Je suis tout comme vous un descendant d'une famille appartenant à la "Pentada" ayant fuit Chios en 1822. Mes ancêtres sont partis en Russie puis en France en 1917. Je conaissais votre famille car je possède le "Livre d'or de la noblesse de Chios" avec tous les arbres généalogiques. J'ai visité Chios il y a 2 ans et y suis très attaché
    Si vous voulez échanger quelques lignes avec moi ce sera avec plaisir.
    A Bientêt

    M.P.


  26. Objet: Message sur pages-tambour.com de Mamyblue
    Date : 29 janvier 2006 10:53:52 GMT+01:00
    Reçu :29 janvier 2006 12:54:23 GMT+01:00
    De: Mamyblue

    Bonjour,

    Un site superbe, quel bel hommage à ses parents et à toute la famille. Oui je suis très émue et je ne trouve pas les mots pour dire tout ce que je ressents. Bien sûr je n'ai pas encore tout regardé; je vais le faire petit à petit, mais je peux déjà dire : "bravo" c'est vraiment un très beau site.
    Avec mes meilleures pensées

    Mamyblue...



Pour illustrer cette page, stylo Watermann des années 1920, ayant appartenu à ma Mère, Simone Boniffay.
Galalite noire incrustée de coquilles d'œuf.







© Françoise Bernard Briès