marqueur eStat'Persos
Frames No Frames
Parent Folder
2009 - 2010 - 2011 - Témoignages de visiteurs...
Quelques-uns des messages reçus, avec leurs critiques, leurs compliments ou leurs recherches.





Vous avez rendu visite aux Pages Tambour et m'avez laissé vos critiques, vos approbations ou vos compliments. J'ai plaisir à faire paraître ici quelques-uns de vos messages. Ils contribuent à l'amélioration du site et ils m'encouragent dans sa bonne marche.
Les messages les plus récents apparaissent en haut de la liste
Si vous passez par cette page, et que vous désiriez apporter quelques réponses ou commentaires aux sujets évoqués vous pouvez le faire en m'écrivant ICI

En raison de la prolifration de Spams dans les boîtes de mail, c'est volontairement que je ne mentionne pas l'adresse e-mail de mes correspondants. Si vous désirez les joindre, passez par moi et je les préviendrais.


Voir également :

2001 - Vos témoignages| 2002 - Vos témoignages| 2003 - Vos témoignages
2004 - Vos témoignages| 2005 - Vos témoignages| 2006 - Vos témoignages| 2007 - Vos témoignages| 2008 - Vos témoignages
2012 - Vos témoignages| 2013 et 2014 - Vos témoignages|






  1. Objet: Message sur Pages-Tambour
    Date : 22 août 2011 19:47:10 HNEC
    Reçu :22 août 2011 21:46:25 HNEC
    De: Justin Davis

    Bonjour,

    Mon nom est Justin Davis. Pendant ma recherche du S. O. E. je suis tombé sur le nom de Ginette JULLIAN, et je me demandais si le nom sur votre site de Geneviève "Ginette" (Georges) Jullian pourrait être la même personne. Si oui, auriez-vous des informations ou des photographies d'elle que vous voudriez partager avec moi? Ou au moins, me mettre en contact avec quelqu'un qui la connait?

    Comme je n'ai pas pu découvrir beaucoup d'elle, je suis extrêmement curieux pour trouver ce que je peux de son engagement dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Mon intérêt est strictement personnel et serait le plus reconnaissant pour n'importe quelle assistance que vous pourriez fournir.

    Je vous remercie en avance pour votre temps, votre attention et votre coopération avec ces questions.

    Sincèrement,

    Justin


  2. Objet: Message sur Pages-Tambour
    Date : 16 Juin 2011 15:57:10 HNEC
    Reçu :16 Juin 2011 20:46:25 HNEC
    De: Gaston Breuneval

    Bonjour et tout d'abord bravo pour votre site que je viens de parcourir pendant un long et bien agréable moment..
    Particulièrement intéressé par la Famille du Batonnier FOISSIN, que vous détaillez sur site et dont je connais "Mimi" (Gabrielle) épouse de Max DERVAUX qui fut mon grand chef au groupe de scouts St Dominique, à Alger..

    Il se trouve, par ailleurs,  que je fais une généalogie familiale assez étendue à mes cousins et alliés afférents.

    L'épouse d'un cousin germain est Jeanne-France  Humbert de Berrouaghia (où je suis né, à 30 kms au sud de Médéa et 90 d'Alger)..et l'une de ses propres cousines, Geneviève Humbert, épouse de Bernard Foissin dont elle a eu un fils Jean-Marie (né en 1954).

    Je cherche à faire le lien entre ce Bernard et Marcel Foissin!!!  Ma cousine n'ayant pas su me répondre et la famille étant maintenant assez dispersée..je me tourne vers vous..

    Auriez vous rencontré ce "lien" dans vos recherches, qui ont du être passionnantes, et si oui, pourriez vous m'aider à avancer dans cette recherche?
    Si non, hé bien, tant pis et dommage!! Je ne vous en voudrais, bien sûr, pas le moins du monde!!
    Mais en généalogie, "qui ne risque rien, n'a rien!!" ou comme disait ma Grand Maman... "Le non, tu l'as déjà!!!"

    Merci de votre attention, et pardon d'avoir été un peu long.. mais il me fallait bien m'expliquer!!
    Cordialement et encore Bravo!
    Gaston Breneuval


  3. Objet: Message sur Pages-Tambour
    Date : 30 Mars 2011 20:32:25 HNEC
    Reçu :30 Mars 2011 22:46:25 HNEC
    De: Danielle Cavaillé

    Bonjour Françoise,

    C’est avec un très vif intérêt que je viens de consulter vos sites. Que d’émotion dans tout ce que vous racontez !
     
    Je n’ai pas encore eu le temps de tout lire mais d’ores et déjà je constate que les descendants Cavaillé ont des points communs, j’ai eu l’impression d’entendre ma belle mère me parler de l’Algérie.
    Il est bien regrettable que, par pudeur, je ne lui aie pas posé plus de questions.
     
    Vous parlez de l’Alsace, région où nous vivons depuis 30 ans, de votre aïeul mort au Hartmannswillerkopf, de la Provence, région où nous avons une maison à Châteauneuf de Grasse au milieu des oliviers, de l’Algérie, de beaucoup de lieux qui nous rapprochent.
    En matière de  loisirs en cliquant sur votre icône, j’ai vu défiler tout ce que nous aimons : le golf , l’aviation que nous pratiquons régulièrement, la musique, la photo, la peinture, les fleurs , la cuisine...
    Vous m’avez donné envie de découvrir le golf de Chateaublanc .
    Merci pour toutes ces informations sur Chios .

    Tout ce que vous relatez est passionnant. Merci mille fois.
     
    En ce qui concerne la base dont vous me parlez, je ne connaissais pas mais ma curiosité m’a poussée vers Google pour le découvrir.
    J’ai démarré la généalogie depuis peu, quelques mois seulement, depuis que je suis à la retraite. Quel bonheur de se pencher sur ses ancêtres, quelles surprises d’arriver à élucider des non-dits cachés depuis longtemps, de découvrir l’histoire, les métiers et bien d’autres choses encore. J’ai aussi un ancêtre  Athanase ! mais il s’appelle Murris.
    J’ai encore beaucoup à faire, des photos à exploiter, des courriers anciens à lire en espérant découvrir aussi une belle lettre d’amour. Quelle bonne idée de l’avoir publiée !
     
    Je vais avoir matière à raconter lors de la prochaine réunion du groupe auquel j’ai la chance d’appartenir, l’AGEE (ass de généalogie et d’entraide européenne) composée d’éminents généalogistes qui en font depuis plus de 30 ans. Rassurez vous toutes les infos que vous me donnez, ne seront pas divulguées.
     
    Avec toutes mes amitiés et remerciements de m’avoir fait partager et voyager à travers les siècles.

    Danielle Cavaillé


  4. Objet: Message sur Pages-Tambour
    Date : 21 février 2011 22:35:25 HNEC
    Reçu :21 février 2011 22:46:25 HNEC
    De: Pierre Remérand

    Madame,

    je prends connaissance de votre passionnant et foisonnant site.
    Je fais actuellement quelques recherches sur Isidore Meyer et j'apprends que vous possédez un album de ses dessins pour la seconde édition des Esquisses pittoresques du département de l'Indre. Pourriez vous me renseigner davantage sur cet album et sur tout ce qui touche à Meyer, nos connaissances le concernant restent encore très lacunaires. Un collectionneur de l'Indre possède aussi un gros album de dessins originaux qui pour la plupart ont servi pour les Esquisses et qui a été recemment numérisé par le service des Archives départementales de l'Indre.
    Merci pour tous les renseignements que vous pourrez m'apporter.
    Veuillez agréer Madame, l'expressions de mes sentiments les meilleurs

    Pierre Remérand Président des Amis du Vieux Châteauroux


  5. Objet: Message sur Pages-Tambour
    Date : 210novembre 2010 19:20:25 HNEC
    Reçu : 21 novembre 2010 19:40:30 HNEC
    De: Martine Frau

    Bonjour,

    Comme vous pouvez le constater je suis une FRAU, et je suis "tombé" sur votre site par un pur hasard. J'aimerai savoir si nous avons les mêmes racines, je n'ai j'amais fait de recherches mais comme le destin a fait que je croise votre route ...

    Grands-parents :
    -FRAU Pedro Juan né le 19/12/1879 à Manacor,décédé le 23/02/1961 en France
    -MIRATS Térésa née le 20/02/1889 à Barcelone, décédée le 12/12/1927

    Arr.Grands-parents :
    -Nadal FRAU de MANACOR & Catalina MASSANET de MANACOR
    -Francisco MIRATS de BARCELONE & Térésa GIL de LADRUNAN

    Mes grands-parents sont partis de Barcelone entre mars 1911 et juin 1913 pour la France.
    J'espère avoir de vos nouvelles et ne pas vous ennuyer.
    Cordialement, Mme FRAU Martine


  6. Objet: Message sur Pages-Tambour
    Date : 7 novembre 2010 08:18:25 HNEC
    Reçu : 7 novembre 2010 10:22:30 HNEC
    De: Hoareau Eddie

    M...,
    Je suis l'un des très nombreux descendants d'un homme venant des environs de Boulogne sur Mer (Menneville) dans le Pas de Calais, et qui était l'un des premiers colons de l'Île de la Réunion dans l'océan indien.
    À son arrivée le 11 juillet 1665, il avait 25 ans et malheureusement était
    analphabète. Son nom a donc était orthographié d'après sa phonétique et est devenu : Hoarau, Hoareau et même Houareau. Son épouse s'appelait Marie Baudry et venait de Calais. Les différentes recherches faites par le Cercle Généalogique de Bourbon et par des particuliers, dont moi-même, ont toutes abouties à la conclusion que René Hoarau, ou Hoareau, ou Houareau était en fait René Warot.
    En sachant qu'il existe aussi dans le Pas de Calais une minorité de Warrot et Waro, par rapport à l'orthographe Warot. Par contre en Belgique le nom s'écrit majoritairement Warrot. Les orthographes Hoarau, Hoareau et Houareau, ont donc étaient créées à l'Île de la Réunion et sont toutes fausses. Le premier nom de famille à La Réunion est Hoarau, Hoareau.
    Il y a maintenant beaucoup de Hoarau, Hoareau en Métropole, mais ils proviennent tous de La Réunion. Ce sont des orthographes exclusivement réunionnaises.
    Nous avons trouvé l'extrait de baptême de Marie Baudry, mais pour l'instant aucun document sur René Warot, le premier Hoarau, Hoareau de La Réunion.
    Si vous avez des informations sur des Warot nés entre 1600 et 1700, cela intéresseraient beaucoup le Cercle Généalogique de Bourbon. Et surtout dans la généalogie des Warot, n'oubliez pas les Warot (Hoarau, Hoareau) originaires de La Réunion, car nous sommes des dizaines de milliers.
    PS: À la Réunion, notre nom de famille Hoarau, Hoareau se prononce "oiro", ou "waro".
    Meilleures salutations.

    Eddie Hoareau.


  7. Objet: Souvenirs
    Date : 15 octobre 2010 21:30 28 HNEC
    Reçu : 16 octobre 2010 11:25:50 HNEC
    De: Christian Bornarel

    Madame,

    Je suis un ancien employé de la Sté des Chantiers WAROT 9 rue Caussemille à ALGER,(du 1 juillet 1959 au 6 juin 1962).
    J'ai très bien connu votre Père , c'est lui qui m'avait embauché avec cette phrase :

    "Petit, (je n'avais que 16 ans) si tu t'accroches, ta carrière est devant toi"

    Malheureusement, les événements ... Je garde des souvenirs comme aux premiers jours , et du respect qu'il avait envers les Hommes. Durant, toute mon activité professionnelle j'ai souvent pensé à cette famille que nous étions aux Chantiers Warot.

    Merci, d'avoir écrit ces pages sur une Sté qui avait le respect des individus à tous les échelons.

    J'ai en mémoire des souvenirs.... mais hélas pas une photo.



2009
  1. Objet: Souvenirs
    Date : 22 mai 2009 22:35:17 HNEC
    Reçu : 22 mai 2009 23:45:25 HNEC
    De: S.D.B

    Chère Françoise,
    Quelle émotion de vous retrouver et de lire tous ces souvenirs de Ste Chantal si vivants dans votre texte, et de retrouver ces photos dont je me souviens bien en les voyant mais que je ne possède plus... perdues sans doute dans un des déménagements.
    Photos de Mgr Dauzon, d'Yvette David et de Jacqueline Narbonne, j'imagine que comme moi elles sont certainement grand mères et de vieilles dames...

    Je préfère les retrouver sur ces photos que vous avez envoyées sur le site, et je suis vraiment heureuse que Luc Demarqui vous ait trouvée et qu'il ait pu ainsi étoffer son site de Belcourt et sauver ainsi de l'oubli toute cette époque et ces jours heureux de Ste Chantal, avec Melle Vigier et Joséphine..........

    Vous écrivez merveilleusement bien et avez l'art de faire revivre et le viel autobus et la chapelle, et le chapelet .....merci de ces pages et de ces photos, je suis maintenant arrière gd mère 3 fois, mon mari a 86 ans et se porte bien pour son âge mais je n'oublierai jamais ces merveilleuses années de Ste Chantal.
    je vous embrasse et vous remercie encore S.B


  2. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 26 avril 2009 16:32:02 HNEC
    Reçu : 26 avril 2009 18:35:09 HNEC
    De: Savina Serpieri.

    Some information on your "arbre genealogique" concerning Michel Vlasto.
    No 46.Michael Vlasto had correctly 2 children, Pendely and Penelope Julie (Diddie), there is no third child.
    No 53. Penelope Julie (Diddie, my mother) was the tennis champion, who with Suzanne Lenglen won the French Championship and represented France in the 1924 Olympics in the doubles to win the silver medal. Her mother in law, my grandmother (my fathers mother ) was called Lavria Pachy (with an h)..


  3. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 25 avril 2009 12:32:02 HNEC
    Reçu : 25 avril 2009 12:42:09 HNEC
    De: Meziane.

    Je viens de rentrer d'Algerie, j'ai fait un tour egalement à Tikjda.jai
    remarqué deux choses paradoxales. la première, est que la nature a reprie
    ses droits et elle s'est remise de l'incendie ravageure de 2001. les
    jeunes pousses de cedres germent partout il y a même ceux qui ont atteint
    la taille d'un homme, je suis vraiment heureux de voir ça.
    La deuxieme chose est que Tikjda souffre ces dernieres années du tourisme
    de masse. le jour de mon passage sur les lieux, c'etait un samedi, jai
    estimé l'affluence à des milliers de personnes. Les dégats sont
    catastrophiques, aucune poubelles en vue, des tones de dechet de tout
    genre jonchent le sole, des quantités inimaginables de bouteilles de
    bières vides sur les bas-côtés des chemins. Et pourtant, les lieux sont
    hissés aux rangs d'un parc national.

  4. Objet: Message sur pages-tambour.com
    Date : 22 janvier 2009 17:44:02 HNEC
    Reçu : 22 janvier 2009 22:35:47:HNEC
    De: D.Sales Delia.

    Très émue d'avoir lu votre généalogie.

    Ma Famille travaillait pour le compte de l'entreprise RICCI dams les années 48-60
    Mon grand père François S. était jardinier pour l'entreprise
    Mon père Henri S. était livreur de pâtes et accessoirement chauffeur de ces messieurs-dames. Il avait un contact tout particulier avec Monsieur Guy RICCI et c'est, je pense, lui qui lui a parlé en dernier juste avant son assassinat; il avait essayé de le dissuader d'aller à ce rendez-vous.

    Parler de Ricci et de l'Avenue des Moulins où j'ai vécu 7 années me fait toujours chaud au coeur même si - par l'assassinat de ma tante et de sa
    petite fille de 3 ans en haut de l'avenue des Moulins - cette rue évoque aussi pour nous de durs souvenirs.

    Voilà j'ai aimé revoir les photos des Ricci que je reconnaissais pour lesavoir déjà vues. J'ai 60 ans aujourd'hui et, avec mon frère, nous mettons aussi sur papier nos souvenirs, nos racines. J'ai commencé une généalogie également de façon non professionnelle comme vous mais avec beaucoup de Cœur. Que de découvertes !
    Bien amicalement - Danielle S.D.

    Auriez-vous par hasard des photos de l'époque 48-60 de tous ces lieux (en dehors du livre du centenaire que mes parents avaient reçu en cadeau et que nous avons rapporté en France).




Pour illustrer cette page, stylo Watermann des années 1920, ayant appartenu à ma Mère, Simone Boniffay.
Galalite noire incrustée de coquilles d'œuf.






© Françoise Bernard Briès.

Copyright, Syndication & All Rights Reserved Worldwide.
The text and graphical content of this and linked documents are the copyright of their author and or creator and site designer, unless otherwise stated. No publication, reproduction or exploitation of this material may be made in any form prior to clear written agreement of terms with the author.