DIVERS INTERETS

VOYAGES, GOLF, PIANO, INTERNET...




Mouvements perpétuels de Francis Poulenc
interprété par FBB

Celui qui ne s'intéresse à rien doit profondément s'ennuyer !
Pour s'intéresser il suffit d'être curieux et il faut être occupé tout au long de sa vie.
Et même lorsque l'on ne fait rien de ses mains, tranquillement assis dans un bon fauteuil,
on peut "faire quelque chose", ne serait-ce que penser, lire ou discuter avec de bons amis !!



Le petit bébé dans son berceau, n'a d'autres préoccupations que son sommeil, ses biberons ou le sein de sa mère. Son intérêt s'éveille lorsqu'il voit le sourire de celle qui le nourrit. Il prend petit à petit conscience de cela et pour la remercier lui offre à son tour ses premiers sourires. Il lui faudra des mois et des mois, pour s'occuper seul, quoique très tôt il commence à jouer avec ses mains et ce qui l'entoure. Il va découvrir son petit univers, grâce à sa curiosité. Dès l'entrée à l'école, l'enfant devrait s'intéresser à ce qu'il découvre, les lettres, la lecture, les chiffres, le calcul, la géographie, l'histoire, tout ce qui fera son programme jusqu'à la fin de ses études. Mais, mais, quelque fois c'est bien difficile et peut-être préférera-t-il jouer au ballon, au train électrique, ou simplement jouer avec ses petits amis. Pour ceux qui s'intéressent tout seul à ce qu'il découvrent, (ceux-ci sont curieux, donc pas de problème) il est probable qu'au cours de leur vie ils continueront à chercher le "nouveau", à apprendre, et ils seront occupés, donc auront de multiples intérêts dans leur vie. Pour les autres, ce sera un long travail des parents, des maîtres, pour tenter de les intéresser à ce qu'ils font. La partie n'est pas gagnée d'avance. Il faut absolument trouver ce qui déclenchera chez eux la curiosité. Il y a tant de choses à faire.

Plus tard, nous serons occupés à composer notre vie, y mêler le travail, les distractions, l'amour. Dans la plupart des cas on découvrira le mariage, ou la vie à deux... On sera très occupés. A ce moment de notre vie on n'a pas beaucoup de temps pour tout faire!!Et les enfants arrivant, les journées sont encore plus remplies et il faut assumer le tout. La curiosité pour les choses extérieures est peut-être un peu moindre. Le temps passe plus vite que l'on ne pense et arrive en son temps, le moment où les enfants ne sont plus là, où la liberté de mouvements est plus grande. Et c'est ici même qu'il faut s'organiser pour continuer d'être "curieux" et d'être occupés. Tout est bon. La maison, la broderie, le bridge, le sport, la lecture, Internet, la cuisine, les amis, le jardinage, la liste est longue....Celui qui ne trouve rien et regrette à longueur de temps le passé, est perdu. Par contre celui qui "fait" quelque chose ne s'ennuie jamais et de surcroît s'enrichit tout le temps, est heureux et rend les autres heureux. On peut varier les plaisirs et organiser son temps de manière à faire le plus de choses intéressantes possibles.

Notre ami Charles a une passion pour les perroquets et en élève dans son jardin, mais il a une passion aussi pour son cher PC (il n'est pas un Fan de Macintosh!!! Lui) et nous échangeons souvent des messages, des photos. Il me donne beaucoup de sages conseils que je m'empresse de suivre à la lettre. Quelles bonnes journées !! François s'occupe du jardin et de la vigne, soigne les oliviers, quand à moi, j'étudie mon piano, j'ai le plaisir d'avoir mes enfants et petits enfants à la maison le dimanche ou pendant les vacances, les amis viennent profiter du jardin aux beaux jours et, je me régale avec mon cher Macintosh et avec Internet qui m'a apporté plus que je ne pouvais penser. Les journées sont encore une fois de plus trop courtes pour tout faire !!!! Et pour se libérer un peu de tout cela, nous partons voir des amis ici et là, retrouvant avec eux, les bons moments, de notre enfance, de notre adolescence ou de notre vie de couple....

De temps en temps, je vais à Paris, retrouver Michou, Philippe et les autres, ma chère Monique, avec lesquels je n'ai jamais rompu les liens, sortir au théâtre, regarder les vitrines alléchantes des magasins et des boutiques. Ajouter à tout cela la maison, la cuisine, les courses. C'est la bonne recette pour avoir de l'intérêt pour tout et ne pas s'ennuyer une seule minute. Il est bon le soir, de s'endormir de suite, fatigué par toutes ces activités, et de se préparer ainsi à une nouvelle journée tout aussi bien remplie.




© Françoise Bernard Briès.

Copyright, Syndication & All Rights Reserved Worldwide.
The text and graphical content of this and linked documents are the copyright of their author and or creator and site designer, unless otherwise stated. No publication, reproduction or exploitation of this material may be made in any form prior to clear written agreement of terms with the author.