Frames No Frames

Parent Folder
Le livre de Jean - Page 7



Next Home Next

Cliquer sur la page pour voir l'image agrandie.
"Peu après la naissance du Roi de rome, fils de Napoléon, l'Impératrice lui offrit une paire de gants brodés pour l'enfant.
A l'occasion de son mariage célébré peu de temps après la chute de Napoléon, Louis Magloire écrivit un quatrain qui a été conservé, en souvenir de ce grand jour, daté du lundi 10 juin 1816 :
'Salut trop heureux jour'
'Jour à jamais prospère'
'Qui donne à mon amour'
'Une épouse bien chère'
M.G.
Leur jeune ménage s'iétablit alors dans deux boutiques contigües situées rue des Petits-Carreaux, derrière la place des victoires; Louis Magloire y tint un salon de coiffure et Diane Charlotte un magasin de frivolités.
Tous deux moururent la même année en 1876, presque centenaires..."


Next Home Next




© Françoise Bernard Briès