Frames No Frames

Parent Folder
Le livre de Jean - Page 8



Next Home Next

Page 8




"3 - Après des années d'activité commerciale pour le ménage de Louis Magloire gomant, d'activité artisanale pour celui de maître ébeniste Jacques Brunet, leurs enfants uniques avaient devant eux de que l'on appelait alors une honnête aisance, dont leurs parents n'avaient pas cherché à profiter.
Lorsqu'en 1844, Sylvain Magloire Gomant (1820-1868) épousa Marie Virginie Brunet (1824-1861), aprè avoir exercé sans le moindre enthousiasme la profession de mercier pour faire plaisir à ses parents, il décida de vivre de ses rentes; le ménage vint habiter 22 rue de Grenelle.
Ils eurent un fils unique, Victor Gomant (1848-1898), qui fit d'excellents études et se présenta à l'examen d'entrée à l'Ecole Centrale; il y fut reçu, mais son grand-père Brunet, le maître ébeniste, ne le laissa pas devenir ingénieur; il trouvait que ses études n'avaient que trop duré et qu'il était grand temps pour lui de gagner enfin sa vie; comme il l'avait fait trente ans plus tôt pour son fils, il le plaça chez un mercier.
Cet épisode s'éclaire lorsqu'on compare les dates : le jeune Victor, très bien élevé, avait reçu une excellente éducation et il avait d'autres désirs que ceux de ses grands-parents, qui..."

Next Home Next




© Françoise Bernard Briès