Parent Folder

LES PREMIERS ZYGOMALAS
Essai d'une généalogie sommaire des tous premiers Zygomalas connus.




Il est certain que beaucoup de données sont hypothétiques mais il existe aussi de nombreuses publications, parfois très anciennes, qui permettent d'avoir déjà une idée de la descendance de cette famille qui évolua d'Argos à Nauplie, puis à Constantinople, puis encore à Chios, pour fuir finalement cette île au moment des Massacres de Chios en 1822, et s'éparpiller autour de la Méditerranée et pour certains revenir dans leur île.

On a trouvé au cours des recherches concernant cette famille, de nombreux Zygomalas ou Sagomalas et pour n'en citer que quelques-uns, on remarque un acte notarié datant de 1357 entre Irène Pelekanos, fille de Jean Pelekanos, mariée à Jean Zygomallas (sic) attesté comme ancêtre de Théodose, mais c'est vraiment une pure hypothèse!!En 1923, l'auteur Zerlentis publie le testament de Stamatios Zygomalas, rédigé à Nauplie le 25 avril 1539. Puis on trouve un Thomas Zygomalas en 11000, un autre Théodose en 1593/94 à Venise. Il existe un document daté du 10 novembre 1548 concernant une veuve, Marulla Sagomalas et deux de ses enfants, Agnese et Theodoros, de Nauplie, qui leur octroie une concession en Crète dans la vallé de Messara. Les noms de Léon Sagomalas et Basile Sagomalas sont conservés dans deux inscriptions dans l'Omorphi Ekklisia à Egine...

Mais sont-ils tous des parents de notre Michel Sagomalas ??? Rien n'est sûr.

Cette page ne donnera qu'un bref aperçu de la descendance de Michel Sagomalas jusqu'aux enfants de Théodose qui fut le plus célèbre de tous. Ce sont ses enfants qui, fuyant les persécutions des Turcs, partirent à Chios où ils s'établirent jusqu'aux Massacres de 1822 et qu'ils fuyèrent comme nombre d'autres familles, mais dont certains membres y revinrent s'installer de nouveau dans leurs belles demeures du Kampos ou de la ville.

"De par son commerce de manuscrits et son activité de scribe, Théodose a contribué à la découverte des textes de l'antiquité et de la tradition byzantine pour l'occident humaniste. En cultivant ses relations avec les lettrés de la Renaissance il se situe bien parmi ceux qui ont crée l'image de marque du grec du XVIè siècle, soit la partie vivante de la tradition byzantine et c'est ainsi que, de par son amitié avec Martin Crusius, le premier des Philhellènes, Théodose Zygomalas doit être considéré comme un des germes qui formèrent les origines anciennes du Philhellènisme."

[Stavros Perentidis - Théodose Zygomalas et sa Paraphrase de la Synopsis Mineure]



Argos, l'une des plus anciennes villes de Grèce est située au nord-est du Péloponnèse, à 40 kilomètres de Corinthe.. Ses 10000 ans d'histoire se confondent avec celle de la civilisation grecque. Alexandre le Grand au cours d'un de ses voyages dans le Péloponèse regretta de ne pouvoir s'arrêter à Argos pour honorer "ce berceau de la civilisation grecque car la gloire d'Argos avait été la gloire de la Grèce toute entière". On disait même que, loin de leurs diverses patries, "les Grecs en mourant, songeaient à Argos" même s'ils ne l'avaient jamais vue. Tout à la fois célèbre et mal connue, Argos, même si elle n'a joué qu'un rôle effacé dans l'histoire grecque, n'en demeure pas moins l'exemple d'une continuité culturelle qui en fait tout l'intérêt. On suppose que Michel Sagomalas naquit à Argos.

Certains ont pensé qu'il fut l'homme de confiance des Ducs d'Athènes Othon de la Roche, puis de son neveu Guy alors établis dans le duché d'Athènes. Tout reste à le prouver. D'Argos, il s'installa par la suite à Nauplie où son fils Jean I naquit, et où la famille demeura jusqu'en 1555, date de départ pour Constantinople. Jean I aura un fils Eustathe qui lui même aura un fils Jean II. Instruit d'abord par son père, il est l'élève de Staurace Malaxos et de Arsène Apostolios, archevêque de Mombasie. Il continue ses études à Padoue qui était alors une Université réputée et y apprend le latin et l'italien. Il entre dans les ordres avant 1530 tout en ayant beaucoup de penchants pour le beau sexe !!! Il devient orateur et notaire public et reste dans le clergé de Nauplie jusqu'à son départ pour Constantinople. Il y enseigne le grec ancien et a même pour élève, Joasaph futur patriarche. Il épouse Graziosa et a quatre enfants, dont Théodose.

Il a fait venir sa famille à Constantinople et habite une maison de trois étages à côté du patriarcat. Il est nommé grand orateur en 1555 et Grand Interprète des Ecritures le 22 avril 1576. Il rentre en relations avec Martin Crusius, de l'Université de Tubingen et ce dernier lui adresse une important lettre pour tenter de resserrer les liens avec les grecs.




Courte généalogie des Zygomalas

1. Michel Sagomalas, n. à Argos ?

Le nom Sagomalas, que l'on trouve également orthographié Kagomalas, se transformera en Zygomalas. Michel Sagomalas était Trésorier et Vérificateur des Poids et Mesures. Ce changement de nom devint opportun, "zygo" signifiant "joug", "fléau" d'une balance.

Certains avancent la date de 1280 comme étant celle de sa naissance, mais cela en toute hypothèse.

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 2. Jean I (Michel) Zygomalas, n. à Nauplie; 1 petit-enfant

2. Jean I (Michel) Zygomalas, n. à Nauplie

Père: 1. Michel Sagomalas, n. à Argos ?
Il serait né en 1325 et mort en 1408. Hypothèse.

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 3. Eustathe (Jean I) Zygomalas, n. à Nauplie; 2 petits-enfants

3. Eustathe (Jean I) Zygomalas, n. à Nauplie

Père: 2. Jean I (Michel) Zygomalas, n. à Nauplie
Serait né en 1370 et décédé en 1455. Mais de même que son père et son grand père, rien n'est certain quand à ces dates.

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 4. N., (Eustathe) Zygomalas; 1 petit-enfant
  2. 7. Jean II (Eustathe) Zygomalas, n. 1498? à Nauplie, m. Graziosa; 4 petits-enfants

4. N., (Eustathe) Zygomalas

Père: 3. Eustathe (Jean I) Zygomalas, n. à Nauplie
"N'est connu que par l'existance de son fils Stamatius II, prêtre de Nauplie. Martin Crusius, dans Turcograecia considère Stamatius II comme oncle paternel de Théodose parce qu'il traduit ... par nièce; mais au 16è siècle, le sens de ce mot était bien précis et ne signifiait que "cousine". Stamatius II était donc fils d'un frère de Jean II et donc cousin germain de Théodose". - [E.Legrand - Notice biographique de Jean et Théodose Zygomalas.]

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 5. Stamatius II (N.,) Zygomalas; 1 petit-enfant

5. Stamatius II (N.,) Zygomalas

Père: 4. N., (Eustathe) Zygomalas

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 6. Mariette (Stamatius II) Zygomalas

6. Mariette (Stamatius II) Zygomalas

Père: 5. Stamatius II (N.,) Zygomalas

7. Jean II (Eustathe) Zygomalas, n. 1498? à Nauplie

Père: 3. Eustathe (Jean I) Zygomalas, n. à Nauplie
C'est le premier sur la généalogie du Libro d'Oro de Philipp Argenti, sous le nom de Zannis. Il nous donne sa date de naissance, 1498; par contre il donne comme date de sa mort 1567 ce qui parait faux au regard de sa nomination comme Grand Interprète des Ecritures en Avril 1576.

Nommé Grand Orateur du Patriarcat
Nommé Grand Interprète des Ecritures le 22 April 1576

A cette époque, Stephen Gerlach de l'Université de Tubingen, est chapelain de l'Ambassade Impériale, près de la Grande Porte et il ne s'entend pas du tout avec Jean II qu'il considère "comme un vieillard sans dignité, fourbe et rusé, menteur et aimant plus que de raison les friands morceaux, les vins fins et les jolies filles..." En fait Jean II est contre les nouveautés de la Confession d'Augsbourg et Gerlach lui en tient rancune.. Il le dit en ces termes : "Ce vieux, malgré son amour pour l'argent reste incorruptible quand il s'agit d'une question de dogme..C'est un paillard" ajoute-t-il..."et son fils (Théodose) est la même chose!!!".

La date de sa mort n'est pas connue mais on sait qu'il était encore en vie le 1er mars 1581.

Epouse: Graziosa

Mariés.

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 8. Anne (Jean II) Zygomalas, n. à Nauplie, m. Michel Pauliotis, 1555 à Nauplie; 1 petit-enfant
  2. 10. Marie (Jean II) Zygomalas, n. à Nauplie, m. Adamis (...)
  3. 11. Stamatius I (Jean II) Zygomalas, n. à Nauplie ?
  4. 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, m. Irène Moschus, 2 November 1578 à Constantinople, d. ca. 1614 à Constantinople; 10 petits-enfants

8. Anne (Jean II) Zygomalas, n. à Nauplie

Père: 7. Jean II (Eustathe) Zygomalas, n. 1498? à Nauplie
Mère: Graziosa

Epouse: Michel Pauliotis

Mariés 1555 à Nauplie.

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 9. Catherine (Michel) Pauliotis

9. Catherine (Michel) Pauliotis

Père: Michel Pauliotis
Mère:
8. Anne (Jean II) Zygomalas, n. à Nauplie

10. Marie (Jean II) Zygomalas, n. à Nauplie

Père: 7. Jean II (Eustathe) Zygomalas, n. 1498? à Nauplie
Mère: Graziosa
Elle habite avec son mari, à Constantinople. (Turcogræcia) où il est tailleur.

Epouse: Adamis (...)

Mariés.

11. Stamatius I (Jean II) Zygomalas, n. à Nauplie ?

Père: 7. Jean II (Eustathe) Zygomalas, n. 1498? à Nauplie
Mère: Graziosa
Notaire du patriarcat oecuménique.
"Fratrem Theodosius habet, Stamatium notarium" (Turcogræcia)

12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople

Père: 7. Jean II (Eustathe) Zygomalas, n. 1498? à Nauplie
Mère: Graziosa
Théodose était notaire dès 1563 et fut par la suite protonotaire et dikæophylax de l'église patriarcale en 1591.
Son mariage avec Irène fut célébré à Constantinople et dura plus de huit jours. L'épouse avait de splendides bijoux et vêtements - E.Legrand [Notice biographique sur Jean et Théodose Zygomalas]

Un évènement important a lieu le 20 janvier 1578 car il obtient un exemplaire de la traduction grecque de la Confession d'Augsbourg.

La date de sa mort (1614) ne nous indiquée que par Philipp Argenti dans le Libro d'Oro, mais Emile Legrand nous dit simplement que l'on ne trouve plus trace de lui après 1614. Il avait alors 70 ans.

Epouse: Irène Moschus

Père: Georges Moschus
Mère: Théodora ...
Mariés 2 November 1578 à Constantinople.

Enfants et Petits-Enfants:

  1. 13. N. (Théodose) Zygomalas, n. ? à Constantinople ?
  2. 14. Photinos (Théodose) Zygomalas, n. 1582 à Constantinople ?
  3. 15. Chrysothémis (Théodose) Zygomalas, n. 1585 à Constantinople ?
  4. 16. Suzanne (Théodose) Zygomalas, n. 1590 à Constantinople ?
  5. 17. Jean III (Théodose) Zygomalas, n. 1593 à Constantinople ?
  6. 18. Léon (Théodose) Zygomalas, n. 1594 à Constantinople ?
  7. 19. Eustathe (Théodose) Zygomalas, n. 1595 à Constantinople ?
  8. 20. Constantin (Théodose) Zygomalas, n. 1597 à Constantinople ?
  9. 21. Alexandre (Théodose) Zygomalas, n. 1598 à Constantinople ?
  10. 22. Ourania (Théodose) Zygomalas, n. 11000 à Constantinople ?, m. ... Paléologue à Constantinople ?

13. N. (Théodose) Zygomalas, n. ? à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

14. Photinos (Théodose) Zygomalas, n. 1582 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus
On le connait aussi sous le prénom de Photios
Il est notaire du patriarcat oecuménique.

15. Chrysothémis (Théodose) Zygomalas, n. 1585 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

16. Suzanne (Théodose) Zygomalas, n. 1590 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

17. Jean III (Théodose) Zygomalas, n. 1593 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

18. Léon (Théodose) Zygomalas, n. 1594 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

19. Eustathe (Théodose) Zygomalas, n. 1595 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

20. Constantin (Théodose) Zygomalas, n. 1597 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

21. Alexandre (Théodose) Zygomalas, n. 1598 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus

22. Ourania (Théodose) Zygomalas, n. 11000 à Constantinople ?

Père: 12. Théodose (Jean II) Zygomalas, n. 1544 à Nauplie, d. ca. 1614 à Constantinople
Mère: Irène Moschus
Dans l'ouvrage de Mihaïl Sturdza, et sur le chapitre concernant les Paléologue, il mentionne que Martin Crusius, vint à Constantinople pour rencontrer les derniers Paléologue y résidant. Crusius étant ami de Théodose Zygomalas, on peut imaginer qu'il fit des présentations entre Ourania et un Paléologue. En toute hypothèse...romancée...

Epouse: ... Paléologue

"Au début du XVIIè siècle, Martin Crusius, le savant allemand, rencontrait des Paléologue au Phanar, et les qualifia d'authentiques..." [Mihail Sturdza - Grandes familles de Grèce]
Mariés à Constantinople ?.



Descendant families report created by Gene 4.3, Jeu 02 mai 2002





Bibliographie : Importantes notes du Professeur Stavros Perentidis.
Notice biographique sur Jean et Théodose Zygomalas par Emile Legrand, publié en 1884 par Ernest Leroux Editeur ˆ Paris. Imprimerie Nationale - un exemplaire dans la bilbiothèque de l'auteur.


© Françoise Bernard Briès.

Copyright, Syndication & All Rights Reserved Worldwide.
The text and graphical content of this and linked documents are the copyright of their author and or creator and site designer, unless otherwise stated. No publication, reproduction or exploitation of this material may be made in any form prior to clear written agreement of terms with the author.